La Turteltaks réduite à 10 euros !

Mardi, 26 septembre, 2017

Comfort Energy - Turteltaks daalt naar 10 euro

 

Qu’est-ce au juste la « Turteltaks » ?

Le Prélèvement énergétique flamand ou Turteltaks a pour but de financer la résorption de la dette creusée par les certificats verts. Un certificat vert est la preuve qu'une personne a produit une certaine quantité d'énergie à l’aide de sources renouvelables, comme les panneaux solaires. Toute personne qui produit cette énergie reçoit du Gouvernement flamand un ou plusieurs certificats, en fonction de la quantité d'énergie produite.

La subvention des panneaux solaires, entre autres, a entraîné un surplus de certificats verts que les gestionnaires de réseau, qui sont tenus d’acheter ces certificats à un prix minimum, ne pouvaient eux-mêmes répercuter dans les tarifs nets. L'énorme dette des certificats non imputés s’est finalement élevée à près de 2 milliards d’euros.

De 100 euros à 9 euros

Pour un ménage dont la consommation est moyenne, le prélèvement énergétique flamand passe de 100 euros à 9 euros. Le ministre flamand de l’énergie, Bart Tommelein, assure que le calcul fonctionnera. Les ménages qui bénéficient d’un tarif social sont exemptés de la nouvelle taxe.

La « Turteltaks » est supprimée et remplacée par 2 nouvelles mesures qui, ensemble, coûtent environ 9 euros à un ménage dont la consommation est moyenne.

  • La première taxe est une taxe ferme de 5 euros par an.
  • La deuxième est basée sur la consommation et revient à 4 euros par an pour un ménage dont la consommation d'électricité est moyenne.

« En outre, nous exemptons sciemment du prélèvement énergétique les 280.000 ménages qui bénéficient d'un tarif social pour l’électricité », a déclaré le ministre-président flamand, Geert Bourgeois (N-VA), dans sa Déclaration de septembre.

Les professionnels et entreprises paient chaque année :

  • 94,5 euros s’ils travaillent à basse tension,
  • 1.800 euros s’ils travaillent à moyenne tension,
  • 10.500 euros s’ils travaillent à haute tension.

Tout le monde bénéficie d'une baisse par rapport à la « Turteltaks ».

Comment est-ce donc possible ?

Le cabinet Tommelein signale que cette réduction drastique du prélèvement est permise grâce à l’annulation de la construction de deux grosses centrales de biomasse prévues. Elles représentaient un coût en certificats de près de 400 millions d’euros par an. Comme elles ne seront pas construites, il est aussi inutile de répercuter ce coût via un prélèvement.

 

 

Annuellement, une remise de 50 € sur le gaz ou € 150 de réduction sur l'assainissement de votre citerne?

Cliquez ici pour tous ces avantages chez Comfort Energy

 


Retour

Attention :

Ok